Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1914 -1918; Ces artistes extraordinaires au milieu d'une violence devenue ordinaire...

"Maurice X, 17 ans, mort des suites d'une blessure par balle... MORT POUR LA FRANCE.

Philippe Y, 23 ans, mort à l'hôpital de X des suites d'une maladie contractée sur le front... MORT POUR LA FRANCE. 

Louis Z, 18 ans, mort sur le front, MORT POUR LA FRANCE."

De 17 à 34 ans, j'ai entendu hier matin, alors que mon fils allait déposer ses fleurs sur le monument aux morts, une série d'une trentaine de noms d'hommes, toujours plus jeunes, morts pour la France entre 1914 et 1918. Nous résidons dans un village de 300 habitants (aujourd'hui) je vous laisse imaginer l'impact de la Grande Guerre sur notre population à l'époque. 

 

Il faut dire que j'habite dans la Somme, département le plus touché par ces conflits. Particulièrement en 1916, alors que la bataille de la Somme faisait rage. 

C'est pour cette raison que nous avons organisé, dans le cadre de mon travail, une rencontre internationale de jeunes. Nous avons donc visité, avec des jeunes du monde entier, différents lieux de mémoire présents (trop) nombreux, dans notre département et dans les départements limitrophes. 

Le mémorial de Thiepval, le Trou de mine de la Boissel, Le Wagon de l'armistice (dans l'Oise), le Chemin des Dames (dans l'Aisne)

Mémorial de Thiepval, Somme 1916

Nous avons croisé de nombreux Australiens, des Anglais, des Américains, des Allemands aussi, venus rendre hommage aux membres de leurs familles tombés pendant ces conflits... 

 

 

 

Mémorial de Thiepval
Mémorial de Thiepval

Mémorial de Thiepval

J'ai été pour ma part particulièrement marquée par le Musée de la Somme 1916 à Albert

D'abord, parce qu'il s'agit d'un musée mis en scène dans une tranchée... Ce qui, vous vous en doutez, rend la visite particulièrement émouvante. Musée de la Somme 1916 Albert

Ensuite, parce que comme dans chaque Musée dédié à cette Guerre, les reproductions sont particulièrement violentes. Melant mises en scène, textes et matériaux d'archives retrouvés sur sites, il est assez facile de s'imaginer à quel point tout ceci devait être sordide...

1914 -1918; Ces artistes extraordinaires au milieu d'une violence devenue ordinaire...
1914 -1918; Ces artistes extraordinaires au milieu d'une violence devenue ordinaire... 1914 -1918; Ces artistes extraordinaires au milieu d'une violence devenue ordinaire...

Et pourtant, au milieu de toute cette violence, devenue presque ordinaire à mes yeux tant nous avons visité ce type de lieux, j'ai été prise d'une émotion intense, en découvrant de nombreuses oeuvres d'art réalisées par des poilus, durant la guerre, comme passe temps sans doute... 

Touchée d'une part car la matière utilisée dans la plupart des cas n'est autre que des munitions et obus... 

Marquée également car je me suis rappelée en découvrant ces vitrines, que les soldats qui avaient oeuvré, n'étaient tout simplement pas que des soldats. Comme, vous, comme moi, ils avaient des passions, de multiples talents peut-être disparus à jamais lorsque la Guerre les a emportés. 

J'avais envie, en ce lendemain du 11 novembre, de partager avec vous le travail de ces artistes extraordinaires. 

 

Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert
Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert

Soldats et artistes - Musée de la Somme 1916, Albert

En ce jour si particulier du 12 novembre 2016, qui nous touche d'autant que cette violence n'a jamais été aussi près de nous qu'il y'a un an maintenant, je tenais sincèrement à rendre hommage à ma manière, à tous ces "MORTS POUR LA FRANCE" d'hier et d'aujourd'hui. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

1 brin 2 folie


Voir le profil de 1 brin 2 folie sur le portail Overblog

Commenter cet article

liochka 14/11/2016 14:09

tres bel article ! merci.

1 brin 2 folie 20/11/2016 16:02

Merci beaucoup! Belle journée

Maud 12/11/2016 19:54

Ton article est très émouvant. C'est une excellente idée d' avoir inséré ces photos. Je suis allée au musée d' Albert avec mes élèves il y a 2 ans et ils étaient tous émus et étonnés par toute cette violence. Léo a chanté la Marseillaise avec ses camarades?

1 brin 2 folie 13/11/2016 07:18

Merci ☺. Leo n'a pas chanté avec sa classe car ils sont tous divisés sur plusieurs villages. Mais comme l'année dernière il était venu avec moi à Clairy, il avait voulu amener des fleurs. Cette année le maire a envoyé un invitation n précisant que les enfants avec des fleurs étaient les bienvenus

Naturesereine 12/11/2016 14:58

Je découvre avec suprise ces réalisations dont j'ignorais l'existence, merci de nous ouvrir les yeux sur cela.

1 brin 2 folie 13/11/2016 07:15

Merci à toi d'avoir lu